Document sans nom
Direction-RESOPP
Présentation
Equipe DAT-RESOPP
Coopératives
RESOPP en chiffres
Marché du RESOPP
Volet Agriculture
Volet Commercialisation
Volet Elevage
Volet Contrôle comptable...
Volet Stock-Conservation
Volet Formation
COOPEC-RESOPP
Présentation
Equipe technique
Volets de la COOPEC
Services offerts
Chiffres clé
Conseils pratiques
Composition du CA
CENTRE-RESOPP
Centre de formation
Programmes de renforcement
Pader 2001-2010
Pasa Mesocc
Projet maraicher
PCE/USAID-RESOPP
ISRA/CNRA-RESOPP
FINRUR/COOPEC
OSIRIS
PSI-COOPEC
Tic-Mbay
Multimédia
Galerie photos
Publications
Vidéos
Film RESOPP
Offres d'emplois
Nos offres
Zones d'action
Où sommes-nous?
Partenaires
Liens utiles
Contacts

DAT-RESOPP
Bp : 501 RP Thiès, SENEGAL
Tél.: 221 33 951 85 58

Email: resopp@resopp-sn.org

COOPEC-RESOPP
Tél.: 221 33 951 63 69

Email:coopec@coopec-resopp.org ou coupec-resopp@resopp-sn.org

Centre de Formation
Resopp
Zone industrielle Thiès
Vers la maison d'arrêt

Email:centre-resopp@resopp-sn.org

 

 

Vous êtes ici: Accueil ->Direction-RESOPP ->Présentation

A voir aussi
Conditions d’adhésion
Pourquoi le RESOPP est une innovation ?
Composition du Conseil d’Administration du RESOPP
Mission et Vision du RESOPP

Présentation

Le Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales du Sénégal (RESOPP) est une union de coopératives rurales créée en 2002 et agréé en 2007 par le Ministère de l’Agriculture. Son siège ainsi que son centre de formation se trouvent à Thiès. Il est composé de 37 unités coopératives dont 9 coopératives mères et une mutuelle d’Epargne et de Crédit (COOPEC-RESOPP) réparties dans 8 régions du pays et sur 11 départements.

Le RESOPP a pour but de défendre les intérêts de ses membres, notamment en augmentant leur pouvoir de négociation et en les faisant bénéficier d’un gain d’échelle important qui leur permet d’acheter les intrants moins cher et de mieux commercialiser leurs productions.

Le RESOPP a joué un rôle important dans la mise en place de la Confédération des Sociétés Coopératives et Mutualistes du Sénégal (CSCM). Cette confédération est membre de l’Alliance Internationale de la Coopérative (sous-section de l’ONU qui s’occupe des coopératives du monde).

Rôle du RESOPP :

-  Servir pour ses membres de cadre national de définition et de promotion des politiques de développement de leurs activités

-  Coordonner leurs activités vis-à-vis de leurs partenair es au plan national et international

-  Contribuer à la promotion des échanges avec les organis ations coopératives au plan national et international

-  Promouvoir l’inter coopération et participer au renforc ement des interventions de Confédération des Sociétés Coopératives et Mutualistes du Sénégal

-  Entreprendre des actions auprès des dif férents partenaires pour toute initiative de promotion et de renforcement de capacités du secteur coopératif et mutualiste

-  Contribuer à l’information, à la formation et au perfectionnement professionnel de ses membres

-  Appuyer techniquement les institutions membres à la promotion d es innovations technologiques pour le développement de l’Agriculture

Les institutions membres du RESOPP sont :

-  La COORAP : Coopérative Rurale de l’Arrondissement de Pambal, départemen t de Tivaouane, région de Thiès avec 6 antennes coopératives

-  La COOPAKEL : Coopérative Rurale de l’Arrondissement de Kelle Guèye, départements de Louga et Kébémer, région de Louga ; avec 7 antennes coopératives

-  La COOPAM : Coopérative Agricole de Malicounda, département de Mbour , région de Thiès ; avec 6 antennes coopératives

-  La CORAD : Coopérative Rurale des Agropasteurs pour le Développement, département de Podor, région de Saint Louis ; avec 6 antennes coopératives

-  La COOPAD : Coopérative Agricole de l’Arrondissement de Diendé, département de Sédhiou, région de Sédhiou ; avec 6 antennes coopératives

-  La COORDEC : Coopérative Rurale pour un Développement Concerté de Kounghe ul : départ de Koungheul, région de Kaffrine avec 3 antennes coopératives.

-  La COORDID : Coopérative Rurale pour le Développement Inclusif de Djilor, département de Foundiougne, région de Fatick : avec une antenne coopérative

-  La COORDIM : Coopérative Rurale pour le Développement Inclusif de Missira h, département de Tambacounda, région de Tambacounda : avec une antenne coopérative

-  La COOPEDELSI : Coopérative Rurale pour le Développement Local de Sibassor, département de Kaolack, région de Kaolack, avec une antenne coopérative.

Le RESOPP a créé une interaction entre micro finance et coopérative et a mis en place en Janvier 2008 une structure de micro finance rurale : la Coopérative d’Epargne e t de Crédit du RESOPP : la COOPEC-RESOPP .

L’Union s’est ainsi dotée d’un bras financier propre, La COOPEC/RESOPP est une institution professionnelle avec un Conseil d’Administration , une Direction Générale, autonomes, conforment aux dispositions des textes en vigueur dans la micro finance.

Dans chaque coopérative ou antenne coopérative du RESOPP se trouve une agence ou un point de service de la COOPEC-RESOPP

(JPG)

Les assemblées générales annuelles se sont toujours déroulées selon la loi et en présence des délégations des coopératives membres du RESOPP et en présence du BSOAP qui est une tutelle du Ministère de l’Agriculture ayant en charge les coopératives.

L’Assemblée Générale (AG) réunit tous les délégués de l’ensemble des coopératives membres. Elle constitue l’instance souveraine de décision et de délibération.

Le Conseil d’Administration (CA) est élu par l’Assemblée Générale des délégués des coopératives membres pour une durée de trois (3) ans renouvelable une fois.

La Direction Administrative et Technique (DAT) est mise en place par l’Assemblée Générale Ordinaire et agit sous l’autorité du Conseil d’Administration. Il est composé des comp étences qui sont liées aux activités des membres : Agronomie, Elevage, Finance, Communication, ingénierie de la Formation...

La DAT est l’outil de gestion, elle est pour le RESOPP l’appareil administratif et technique. A ce titre elle assure le rôle de suivi contrôle, d’appui technique, de formation, de représentation, d e lobbying et de développement de partenariat pour les coopératives membres.

Sur la supervision de la DAT, des conseillers agricoles et des auxiliaires d’élevage appuient les producteurs sur toutes les zones d’intervention du RESOPP.

Ces différentes coopératives sont spécialisées chacune en productions agricoles diverses :

-  La CORAD par exemple est spécialisée en production d’oignon, de riz, de tomate et de gombo

-  La COOPAKEL produit spécialement du niébé et de l’arachide et mène une production avicole avec un net accent sur l’amélioration de la race de poulets locaux.

-  La COOPAM de Mbour produit du mil et du niébé et dans une moindre mesure mène des activités avicoles

-  La COORAP de Pambal spécialisée dans la production de sorgho et de mil, dans le maraichage et aussi dans le niébé.

-  La COORDEC de Koungheul, produit du mil, maïs, sorgho, arachide.

-  La COOPAD de Sédhiou, spécialisée dans les produits forestiers (miel, huile de palme, anacarde)mil, riz, maïs

-  La COORDIM DE Tambacounda est spécialisée dans la production de semences de maïs, niébé, sorgho

-  La COORDID de Djilor (département de Foundiougne), spécialisée dans la production d’arachide, maïs, mil

-  La COOPEDELSI de Kaolack, spécialisée dans la production d’arachide, mil , maïs, sorgho

Sources de financement du RESOPP

Les fonds proviennent principalement des activités de commercialisation (semences, productions agricoles, produits de consommation) et d’autres partenaires qui appuient le RESOPP dans son fonctionnement et son extension.


 

Document sans nom
Actualité
Retrouvez-nous sur Facebook
Presse....
Point de vue
Coopératives


Union Européenne

bulletin
Bienvenue sur notre site web
 
 
 
Resopp-sn.org, Copyright 2008
   
       
accueil