Document sans nom
Direction-RESOPP
Présentation
Equipe DAT-RESOPP
Coopératives
RESOPP en chiffres
Marché du RESOPP
Volet Agriculture
Volet Commercialisation
Volet Elevage
Volet Contrôle comptable...
Volet Stock-Conservation
Volet Formation
COOPEC-RESOPP
Présentation
Equipe technique
Volets de la COOPEC
Services offerts
Chiffres clé
Conseils pratiques
Composition du CA
CENTRE-RESOPP
Centre de formation
Programmes de renforcement
Pader 2001-2010
Pasa Mesocc
Projet maraicher
PCE/USAID-RESOPP
ISRA/CNRA-RESOPP
FINRUR/COOPEC
OSIRIS
PSI-COOPEC
Tic-Mbay
Multimédia
Galerie photos
Publications
Vidéos
Film RESOPP
Offres d'emplois
Nos offres
Zones d'action
Où sommes-nous?
Partenaires
Liens utiles
Contacts

DAT-RESOPP
Bp : 501 RP Thiès, SENEGAL
Tél.: 221 33 951 85 58

Email: resopp@resopp-sn.org

COOPEC-RESOPP
Tél.: 221 33 951 63 69

Email:coopec@coopec-resopp.org ou coupec-resopp@resopp-sn.org

Centre de Formation
Resopp
Zone industrielle Thiès
Vers la maison d'arrêt

Email:centre-resopp@resopp-sn.org

 

 

Vous êtes ici: Accueil ->Programmes de renforcement ->Pader 2001-2010

A voir aussi
Réalisations dans le domaine coopératif
Accès aux services sociaux de base
Une riche expérience à valoriser

Rappel historique

Le Programme d’Action pour un Développement Rural Juste et Durable (PADER) a été conçu et mis en œuvre par l’ONG autrichienne EWA entre 2001 et 2010. L’ONG belge Aide au Développement Gembloux (ADG) a rejoint EWA dans la mise en œuvre du PADER en 2006. Le financement du PADER, d’un montant total de près de 6,8 milliards de FCFA, a été assuré principalement par la Coopération Autrichienne au Développement (environ 5,8 milliards) et par le Fonds Belge de Survie (environ 1 milliard).

La zone d’intervention du PADER inclut les 6 départements suivants : Podor, Louga, Kébémer, Tivaouane, Mbour et Sédhiou où le programme a bénéficié directement à plus de 400.000 personnes.

(JPG)

Les objectifs du PADER s’inscrivent dans le cadre général des politiques et priorités définies par l’Etat : réduction de la pauvreté et amélioration de l’accès aux services sociaux de base en milieu rural. La stratégie du PADER consiste à soutenir le développement de coopératives de services et la réalisation de microprojets visant l’amélioration des conditions de vie en milieu rural à travers des fonds de développement local (FDL). Les populations rurales et leurs organisations sont les principales actrices du programme mais les élus locaux et les services de l’Etat ont activement participé à sa mise en œuvre. La collaboration avec le Bureau de Suivi des Organisations d’Autopromotion (BS/AOP) du Ministère de l’Agriculture, qui est l’organisme de tutelle des coopératives au Sénégal, a été exemplaire depuis le début. Le domaine d’intervention principal du PADER est la production en milieu rural au sens large : production, transformation et commercialisation dans l’agriculture et l’élevage. Pour ces aspects productifs, les actions réalisées sont de grande envergure et de nature structurante. Elles sont réalisées à travers des coopératives de services organisées en une union dénommée le Réseau des Organisations Paysannes et Pastorales (RESOPP) du Sénégal. Il s’agit de coopératives rurales ayant pour but de faciliter à leurs adhérents l’accès aux intrants, à l’équipement, aux infrastructures de stockage et de transformation, aux services de commercialisation et à l’appui technique à tous les niveaux.

Les microprojets du PADER constituent un volet d’accompagnement de la décentralisation et couvrent principalement les services socioéconomiques de base (santé, éducation, eau potable, pistes, marchés etc.).

L’égalité homme-femme et la protection de l’environnement sont des thèmes transversaux dont il est tenu compte dans toutes les interventions du PADER, que ce soit à travers l’outil coopératif ou à travers les microprojets.


 

Document sans nom
Actualité
Retrouvez-nous sur Facebook
Presse....
Point de vue
Coopératives


Union Européenne

bulletin
Bienvenue sur notre site web
 
 
 
Resopp-sn.org, Copyright 2008
   
       
accueil