Document sans nom
Direction-RESOPP
Présentation
Equipe DAT-RESOPP
Coopératives
RESOPP en chiffres
Marché du RESOPP
Volet Agriculture
Volet Commercialisation
Volet Elevage
Volet Contrôle comptable...
Volet Stock-Conservation
Volet Formation
COOPEC-RESOPP
Présentation
Equipe technique
Volets de la COOPEC
Services offerts
Chiffres clé
Conseils pratiques
Composition du CA
CENTRE-RESOPP
Centre de formation
Programmes de renforcement
Pader 2001-2010
Pasa Mesocc
Projet maraicher
PCE/USAID-RESOPP
ISRA/CNRA-RESOPP
FINRUR/COOPEC
OSIRIS
PSI-COOPEC
Tic-Mbay
Multimédia
Galerie photos
Publications
Vidéos
Film RESOPP
Offres d'emplois
Nos offres
Zones d'action
Où sommes-nous?
Partenaires
Liens utiles
Contacts

DAT-RESOPP
Bp : 501 RP Thiès, SENEGAL
Tél.: 221 33 951 85 58

Email: resopp@resopp-sn.org

COOPEC-RESOPP
Tél.: 221 33 951 63 69

Email:coopec@coopec-resopp.org ou coupec-resopp@resopp-sn.org

Centre de Formation
Resopp
Zone industrielle Thiès
Vers la maison d'arrêt

Email:centre-resopp@resopp-sn.org

 

 

Vous êtes ici: Accueil ->Programmes de renforcement ->Pader 2001-2010

A voir aussi
  Rappel historique
  Réalisations dans le domaine coopératif
  Accès aux services sociaux de base

Une riche expérience à valoriser


Outre le Sénégal, l’ONG EWA et la Coopération Autrichienne sont partenaires dans des projets d’appui aux mouvements coopératifs au Burkina et en Ethiopie depuis 2005. Le processus de capitalisation menée dans les 3 pays a permis de dégager certaines recommandations qui peuvent être utiles aux planificateurs de ces pays.

Il nous semble évident au vu de ces 10 années consacrées au mouvement coopératif, que le chemin d’un développement rural accéléré et durable passera forcément par les coopératives. L’Assemblée Générale des Nations-Unies ne s’y est pas trompée en déclarant 2012, année coopérative internationale.

Le Gouvernement du Sénégal est déjà vigoureusement engagé dans la mise-à-jour de ses lois coopératives et accorde une importance grandissante à l’entreprise coopérative. On ne peut donc que l’encourager à poursuivre dans cette voie -là en :

-   Plaçant les coopératives, comme c’est d’ailleurs le cas en Ethiopie, au cœur de la politique de développement rural du pays

-   Formulant un plan national de relance des coopératives à exécuter sur le long terme (au moins 10 ans) accompagné par une agence de promotion des coopératives dotée de ressources humaines et matérielles en adéquation avec ses lourdes tâches

-   Mettant en place des banques spécialisées pour les coopératives avec des conditions de financement adaptées

-   Mobilisant les bailleurs pour financer le plan national de relance des coopératives dont on peut estimer les besoins à environ 20 milliards de FCFA par an pendant dix ans, soit 200 milliards de FCFA en tout.

 

 

 

Document sans nom
Actualité
Retrouvez-nous sur Facebook
Presse....
Point de vue
Coopératives


Union Européenne

bulletin
resopp-sn.org, Copyright 2008, webmaster: Ousmane SARR
accueil