Document sans nom
Direction-RESOPP
Présentation
Equipe DAT-RESOPP
Coopératives
RESOPP en chiffres
Marché du RESOPP
Volet Agriculture
Volet Commercialisation
Volet Elevage
Volet Contrôle comptable...
Volet Stock-Conservation
Volet Formation
COOPEC-RESOPP
Présentation
Equipe technique
Volets de la COOPEC
Services offerts
Chiffres clé
Conseils pratiques
Composition du CA
CENTRE-RESOPP
Centre de formation
Programmes de renforcement
Pader 2001-2010
Pasa Mesocc
Projet maraicher
PCE/USAID-RESOPP
ISRA/CNRA-RESOPP
FINRUR/COOPEC
OSIRIS
PSI-COOPEC
Tic-Mbay
Multimédia
Galerie photos
Publications
Vidéos
Film RESOPP
Offres d'emplois
Nos offres
Zones d'action
Où sommes-nous?
Partenaires
Liens utiles
Contacts

DAT-RESOPP
Bp : 501 RP Thiès, SENEGAL
Tél.: 221 33 951 85 58

Email: resopp@resopp-sn.org

COOPEC-RESOPP
Tél.: 221 33 951 63 69

Email:coopec@coopec-resopp.org ou coupec-resopp@resopp-sn.org

Centre de Formation
Resopp
Zone industrielle Thiès
Vers la maison d'arrêt

Email:centre-resopp@resopp-sn.org

 

 

Accueil ->Direction-RESOPP ->Coopératives

A voir aussi
Impact et Fonctionnement des coopératives du RESOPP
La Coopérative Rurale pour le Développement Inclusif de Djilor : COORDID
La Coopérative Rurale pour le Développement Inclusif de Missirah : COORDIM
La Coopérative Rurale pour le Développement Local de Sibassor COOPEDELSI
La coopérative rurale de Malicounda (COOPAM)
Coopérative rurale de l’Arrondissement de Kélle Guéye (COOPAKEL)
Coopérative Rurale de l’Arrondissement de Pambal (COORAP)
Coopérative rurale pour un Développement Concerté de Koungheul (COORDEC)
Coopérative rurale de l’Arrondissement de Diendé (COOPAD)
La Coopérative Rurale des Agropasteurs pour le Développement (CORAD)

Zone d’action de la coopérative :

La CORAD intervient dans le département de Podor, au nord du Sénégal, dans la région de Saint-Louis, plus précisément dans les arrondissements de Gamadji Sarré et de Thillé Boubacar. La zone d’action comprend 5 communautés rurales (Fanaye, Ndiayène Pendao, Guédé Village, Gamadji Sarré, Dodel) totalisant près de 150 villages officiels.

La Coopérative Rurale des Agropasteurs pour le Développement CORAD a été crée le 13 Avril 2001 et a 9685 membres dont 4142 femmes, la spécificité de la CORAD réside en l’existence de trois antennes faisant office de sous coopératives depuis 2003. Ces antennes sont localisées à Tarédji, Ndiayéne Pendao et Namarel. Pour faire face aux charges, seuls un responsable de l’antenne et un gardien constituent le personnel de l’antenne, les autres charges et fonctions reviennent à la maison mère qui est la CORAD. Dans ces antennes l’accent est surtout mis sur l’élevage, surtout celle de Namarel qui compte plus de 20 sections villageoises et dont les fonds alloués concernent des crédits en semences (niébé), crédit en équipements agricoles (Charrêtes, matériels agricoles), crédit en élevage avec comme principales activités le commerce du bétail et l’embouche bovine.

Particularité de la zone :

La zone d’intervention est marquée par sa vocation agricole (culture irriguée) et pastorale.

La particularité de la zone d’action de la CORAD est caractérisée par :

-  le département de Podor concentre dans sa partie appelée walo (zone agro-écologique proche du fleuve) l’essentiel terres irrigables de la vallée du fleuve Sénégal et du pays. Cette partie est arrosée par plusieurs cours d’eau (le fleuve Sénégal et ses défluents). De ce fait, il est possible de mener des activités agricoles 12 mois sur 12. C’est l’un des atouts de la zone et l’une des clés de la réussite du projet. Elle pourvoit l’essentiel de la production d’oignons, et une bonne partie de la production de tomate et du riz du pays.

-  La partie dénommée dieri (zone agro-écologique éloignée des zones inondables du fleuve) est le domaine de prédilection des activités pastorales. Cette partie renferme une grande partie du cheptel national.

La Coopérative Rurale des Agropasteurs pour le Développement (CORAD)

Zone d’action de la coopérative :

La CORAD intervient dans le département de Podor, au nord du Sénégal, dans la région de Saint-Louis, plus précisément dans les arrondissements de Gamadji Sarré et de Thillé Boubacar. La zone d’action comprend 5 communautés rurales (Fanaye, Ndiayène Pendao, Guédé Village, Gamadji Sarré, Dodel) totalisant près de 150 villages officiels.

La Coopérative Rurale des Agropasteurs pour le Développement CORAD a été crée le 13 Avril 2001 et a 9685 membres, la spécificité de la CORAD réside en l’existence de trois antennes faisant office de sous coopératives depuis 2003. Ces antennes sont localisées à Tarédji, Ndiayéne Pendao et Namarel. Pour faire face aux charges, seuls un responsable de l’antenne et un gardien constituent le personnel de l’antenne, les autres charges et fonctions reviennent à la maison mère qui est la CORAD. Dans ces antennes l’accent est surtout mis sur l’élevage, surtout celle de Namarel qui compte plus de 20 sections villageoises et dont les fonds alloués concernent des crédits en semences (niébé), crédit en équipements agricoles (Charrêtes, matériels agricoles), crédit en élevage avec comme principales activités le commerce du bétail et l’embouche bovine.

Personnel de la CORAD :

-  un gérant central

-  3 gérants d’antennes

-  5 agents polyvalents

-  agent agricole

-  femme de ménage

Sociétariat : 9983 membres, 3939 femmes,

Sections villageoises : 202

Les sections villageoises (SV) sont les démembrements à la base des coopératives. Elles correspondent le plus souvent au niveau d’un village, mais parfois de plusieurs villages (cas de villages petits) ou de quartiers d’un village (cas de gros villages). Ces sections villageoises sont structurées soit par un bureau exécutif soit par un comité de section (bureau executif + 5 personnes) en fonction de leur taille, et une personne est désignée en son sein en tant que responsable de la dynamique féminine. C’est cette instance (BE ou CdS) qui est responsable du lien entre les membres et la coopérative.

Antennes :

  • Ndioum 2093 membres, 935 femmes, 3 groupements
  • Namarel 1023 membres, 365 femmes, 22 groupements
  • Dodel 1304 membres, 562 femmes, 26 groupements
  • Fanaye 1396 membres, 531 femmes, 6 groupements
  • Ndiayéne Pendao 1982 membres, 586 femmes, 16 groupements
  • Taredji 2185 membres dont 960 femmes et 10 groupements

Contact gérant : elhadji.top@resopp-sn.org

C’est une zone de forte production de riz, elle constitue la zone où se produit l’essentiel de semences de riz pour le RESOPP

 

 

 

Document sans nom
Actualité
Retrouvez-nous sur Facebook
Presse....
Point de vue
Coopératives


Union Européenne

bulletin
Bienvenue sur notre site web
 
 
 
Resopp-sn.org, Copyright 2008
   
       
accueil